Candidats à la Commission de la recherche


Collège A

Sciences humaines et sociales – Arts

1. Violaine SEBILLOTTE, Pr. Histoire, UFR 09

Violaine Sebillotte est professeure d’histoire. Après un début de carrière à l’Université de Lille, elle a été recrutée en 1996 à Paris 1 sur un poste de maîtresse de conférences. Elle a représenté ses collègues au sein du conseil de l’UFR 09 et siège actuellement au CA de Paris 1 et au conseil de la BIS. Pendant 5 ans (2014-2018), elle a dirigé une UMR multi-tutelles (UMR 8210 ANHIMA). Elle termine un second mandat au conseil scientifique de l’Institut du genre (GIS-CNRS). Spécialiste de l’Antiquité grecque, elle codirige la revue franco-hellénique Mètis. Anthropologie des mondes grecs anciens (Daedalus/EHESS) et la collection Histoire ancienne et médiévale aux Éditions de la Sorbonne.

2. Laurent JAFFRO, Pr. Philosophie, UFR 10

Membre de l’IUF (2017-22), Laurent Jaffro est PR de philosophie morale à l’UFR 10 depuis 2009. Il dirige l’EA PHARE et le projet ANR REACT, et co-dirige la double licence économie et philo et le double master (Paris 1-Paris 3) littérature et philo. LJ est membre du CS du GIS CollEx-Persée. Il coordonne la filière de philo des CUF de Russie. Il est directeur éditorial de la Revue de métaphysique et de morale. Anciennement : directeur de l’UFR 10 (deux fois), VP finances de Clermont 2 (2008-9), directeur de la MSH de Clermont (2006-9), et coordinateur du consortium d’appui à Galatasaray (2011-20). Ancien MCF à P1 (1995-2004), membre junior de l’IUF (2000-5) ; ancien chargé d’enseignement à Neuchâtel (6 semestres) ; ancien PR à Clermont 2 (2004-9).

3. Sandra LAUGIER, Pr. Philosophie, UFR 10 

Sandra Laugier, professeure de philosophie, est membre senior de l’Institut Universitaire de France. Elle est porteuse du projet ERC DEMOSERIES hébergé à Paris 1. Membre élue de la CR depuis 2016, elle est co-responsable du master Etudes sur le Genre de Paris 1 et directrice adjointe de l’ISJPS (UMR 8103). Son domaine de recherche est la philosophie contemporaine : philosophie du langage ordinaire, philosophie morale et éthique féministe du care, démocratie radicale et culture populaire (séries télévisées). Dernières publications : Antidémocratie (avec A. Ogien, La Découverte, 2017). Nos vies en séries (Climats, 2019). Le pouvoir des liens faibles (avec A. Gefen,  CNRS Editions, 2020. Politics of the Ordinary (Peeters), La société des vulnérables (avec Najat Vallaud-Belkacem), Galllimard, 2020. Elle est chroniqueuse à Libération.

4. Yann TOMA, Pr. Arts, UFR 04

Yann Toma est professeur des universités en arts plastiques à Panthéon-Sorbonne. Il est Artiste-observateur à l’ONU (New York). Il est membre élu de la CFVU, du CAC de l’Université. Il est Président de Sorbonne Développement Durable, référent de l’Academic Impact (ONU) et directeur de la Sorbonne Artgallery. A l’Ecole des arts de la Sorbonne, il est élu au conseil de labo de l’Institut ACTE, au conseil de l’ED APESA, directeur du Master international en art (MAVI). Il coordonne de multiples projets de recherche transversaux où l’art initie une relation déterminante entre création et créativité. Il est membre de l’Institut de Hautes Etudes pour la Science et les Technologies (IHEST) – Ministère de la Recherche.

5. Edwige DUBOS-PAILLARD, Pr. Géographie, UFR 08

Edwige Dubos-Paillard a rejoint l’UFR de Géographie de Paris 1 en 2012, après avoir été en poste pendant 10 ans à l’université de Franche-Comté. Elle est membre de l’UMR Géographie-Cités. Ses recherches portent sur la vulnérabilité des sociétés dans un contexte de changement climatique et l’analyse des comportements des populations et des acteurs institutionnels face aux risques et aux catastrophes. Elle a été directrice adjointe de l’UFR de Géographie de 2014 à 2017 et est actuellement co-responsable du groupe de travail « Dynamiques environnementales et sociales des risques » au sein du LabEx DynamiTe.

6. Patrick WEIL, Directeur de recherches CNRS, UFR 09  

Droit – Science Politique

1. Jean-Louis BRIQUET, Directeur de recherches CNRS, UFR 11

Jean-Louis Briquet est directeur de recherche au CNRS, au Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP). Diplômé de l’École normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé de sciences sociales, il a obtenu un doctorat de science politique à l’Université Paris 1-Sorbonne avec une thèse consacrée à la sociohistoire du clientélisme en Corse. Ses recherches portent sur les pratiques politiques officieuses (clientélisme, corruption, criminalité politique), la sociologie des élites ainsi que sur l’histoire politique de l’Italie républicaine.

2. Sophie NICINSKI, Pr. Droit, UFR EDS

Sophie Nicinski est Professeur agrégé de droit public à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

Elle fut présidente de l’Association Française pour la Recherche en Droit Administratif (AFDA) de 2011 à 2016.

Membre du comité de rédaction de la Revue française de droit administratif (RFDA), rubrique Droit public de l’économie, et du Comité du Bulletin Juridique des Contrats Publics (BJCP), responsable de la rubrique droit public économique pour la revue AJDA (l’Actualité juridique Droit administratif), elle rédige également la Chronique « Actualités du droit de la concurrence et de la régulation » de l’AJDA.

Directrice du Master 2 Droit public des affaires de l’Université Paris I et du Magistère de droit des activités économiques de l’Université Paris I.

3. Frédéric SAWICKI , Pr. Science Po, UFR 11

Professeur agrégé de science politique, je suis en poste à Paris 1 depuis 2009, après avoir été 15 ans en poste à l’Université Lille 2 au conseil scientifique de laquelle j’ai siégé de 2004 à 2008. Mes travaux de recherche portent sur les organisations et le militantisme politiques, syndicaux et associatifs et leurs transformations. J’ai toujours conçu mon activité de façon collective. Membre co-fondateur de la revue Politix. Sciences sociales du politique, à laquelle j’appartiens encore, j’ai dirigé pendant près de 10 ans une UMR, siégé au comité national du CNRS, vice-présidé ma section du CNU et co-dirigé un programme de recherche de l’ANR (« Gouverner, administrer »). A Paris 1, je dirige actuellement deux masters, dont un en formation continue, et j’exerce les fonctions de professeur délégué aux thèses de l’Ecole doctorale de science politique et de président du Conseil consultatif scientifique de la section 04. Je suis également membre du bureau de l’Association française de science politique, membre du conseil scientifique de la MSH de Strasbourg (MISHA) et président du conseil scientifique de la MSH de Lille (MESHS). Je souhaite mettre mon expérience au service du développement d’une meilleure synergie entre les laboratoires qui font la richesse de notre université. https://www.researchgate.net/profile/Frederic_Sawicki

4. Marie GREN, Pr Droit, UFR EDS

Marie Gren est l’auteur d’une thèse en droit constitutionnel comparé en France, en Israël et au Royaume-Uni, sur leschangements de paradigme constitutionnel. Après des études de droit public au sein des universités Paris 2, Oxford et Paris 1, elle a été doctorante contractuelle à l’Université Paris 1 et ATER à l’Université Paris 11. Chercheur invitée à l’Université de Tel-Aviv (bourse Cegla), puis à l’Université Columbia de New York (bourse Alliance), Marie Gren a aussi été Foreign Clerk en droit comparé à la Cour suprême israélienne, et juriste-rédacteur au bureau du droit public du Service de documentation, des études et du rapport (SDER) de la Cour de cassation, avant de rejoindre l’Université Paris 1 en qualité de maître de conférences en 2018. Elle a été recrutée à Paris 1, en septembre 2020, en qualité de professeure agrégée de droit public. Ses recherches portent sur les évolutions du droit constitutionnel en droit comparé, la théorie du droit et le droit public pénitentiaire. Elle parle couramment l’anglais et le polonais, et possède une certaine maitrise de l’hébreu et du russe.

Économie – Mathématiques – Gestion

1. Philippe TOURON, Pr. Gestion, UFR 06

Philippe Touron, est professeur des Université en sciences de gestion à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses travaux portent sur l’émergence des normes comptables internationales, les politiques comptables des entreprises et l’audit. Ses enseignements portent notamment sur la comptabilité, l’analyse financière des groupes et l’audit. Il est le représentant national élu au conseil d’administration de l’association savante européenne des professeurs de comptabilité (l’European Accounting Association). Il publie régulièrement ses travaux dans des revues académiques internationales. 

2. Catherine DOZ, Pr. Economie, UFR 02 

Catherine Doz est Professeur d’Economie à l’Université Paris 1 depuis 2009, et est aussi Professeur à Paris School of Economics. Elle a d’abord enseigné à l’ENSAE, puis a été Chargée de Mission à la Direction de la Prévision  du Ministère de l’Economie. Elle a rejoint l’Université de Cergy-Pontoise en 1996, et y a exercé plusieurs responsabilités administratives (directrice d’UFR, chargée de Mission auprès du Président puis Vice-Présidente en charge des RH). Elle a été nommée Professeur en 1999. Elle est ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Paris-Jourdan, agrégée de Mathématiques, et titulaire d’un doctorat et d’une habilitation à diriger des recherches en Economie. Ses travaux concernent la modélisation statistique des séries chronologiques. Elle s’intéresse en particulier aux modèles à facteurs dynamiques et à leur application à l’analyse conjoncturelle.

3. Gunther CAPELLE-BLANCARD, Pr. Economie, UFR 02

Gunther Capelle-Blancard est Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialisé en économie financière. Titulaire d’un doctorat soutenu en 2001, il est recruté à l’Université Paris 1 en 2007 où, jusqu’en 2015, il dirige le Master Monnaie-Banque-Finance-Assurance. Parallèlement, il occupe le poste de Conseiller scientifique au Conseil d’analyse économique (CAE) auprès du Premier ministre de 2007 à 2009. Il devient ensuite directeur-adjoint du CEPII, le principal centre de recherche français en économie internationale, poste qu’il occupe jusqu’en 2013. Entre 2015 et 2018, il participe à la direction de l’Ecole d’Economie de la Sorbonne. Depuis 2018, il est responsable du M2 Communication et Informations Economiques et Financières.
Ses recherches portent sur la finance éthique, la financiarisation de l’économie, les transformations qui affectent les systèmes financiers et la façon dont ils sont régulés. Ces travaux les plus récents concernent plus particulièrement la taxation des activités financières et le développement des marchés boursiers. Auteur de plus d’une trentaine d’articles académiques dans des revues internationales, il a également rédigé plusieurs ouvrages universitaires. Il participe aussi activement au débat public sur les sujets mêlant finance, banques et société.

4. Lisa CHAUVET, Pr Economie, UFR 02

Lisa Chauvet est professeur d’économie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne affiliée au Centre d’Economie de la Sorbonne (CES) après avoir été chargée de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD). Economiste du développement, ses recherches portent sur le financement du développement et la migration. Elle est co-éditrice de la Revue d’Economie du Développement et du Journal of Development Studies, et directrice du département DYNAMICS de l’Institut Convergence Migrations.


Collège B 

Droit – Science politique

1. Nicole MAGGI-GERMAIN, Mcf HDR, ISST

Nicole MAGGI-GERMAIN est juriste, Maître de conférences HDR en droit social, directrice de l’Institut des sciences sociales du travail depuis 2014 (2e mandat). Elle enseigne en formation continue et en formation initiale (master 2) et dirige plusieurs thèses.
Elle publie régulièrement des articles, notamment dans la revue Droit social où elle a coordonné un numéro spécial pluridisciplinaire, paru en décembre 2019, sur la réforme de la fonction publique. Elle participe à des projets de recherche pluridisciplinaires internationaux (depuis 2019 avec Harvard law school) ou nationaux (Le fait religieux dans l’entreprise. Étude réalisée pour la Direccte d’Ile de France à partir d’une analyse des transformations économiques et sociales sur le bassin aéroportuaire de Roissy, juillet 2019).
Depuis 2015, elle est membre du Comité exécutif international du réseau collaboratif CIELO (Communauté pour la recherche et les études sur le travail et le champ professionnel).

Économie – Mathématiques – Gestion – Informatique

1. Constance MONNIER-SCHLUMBERGER, Mcf HDR, UFR 06

Sciences humaines et sociales – Arts

1. Dimitri VEZYROGLOU, Mcf Histoire de l’Art, UFR 03 


Collège C 

Économie – Mathématiques – Gestion

1. Caroline VENTURA, Mcf Eco, UFR 06

Docteur en mathématiques appliquées et titulaire d’un DEA modélisation et méthodes mathématiques en économie, d’un DESS banque et finance et d’un DEA finance de marché, Caroline VENTURA est actuellement Maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle est également directrice des études en L1 à l’Ecole de Management de la Sorbonne et membre du Centre d’Economie de la Sorbonne. Ses travaux de recherche en théorie de la décision et en interactions et comportements ont fait l’objet de diverses publications dans les revues Mathematical Social Sciences, Journal of Mathematical Economics et la Revue Economique.

2. Victor BIANCHINI, Mcf Economie, UFR 02

Ancien maître de conférences en sciences économiques au CUFR de Mayotte (et membre de sa commission scientifique), Victor Bianchini est désormais en poste à Paris 1 au sein de l’UFR 02. Ses travaux de recherche portent principalement sur l’histoire de la pensée économique.

3. Héla BEN MILED CHERIF, Mcf Gestion, UFR 06

Héla Ben Miled-Cherif est Maître de Conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne depuis 1993. Elle a été Membre du Conseil d’Administration de Paris 1, Chargée de mission Entreprises-Recherche de 2012 à 2016. Elle est Directrice de la Licence L3 « Stratégie de Communication et Expertise Média » à l’EM-S UFR 06 depuis 2018. Elle est titulaire d’un Doctorat en Sc. de Gestion de l’Université Paris-Dauphine. Elle est membre du PRISM – Pôle de Recherche Interdisciplinaire en Sc. du Management à Paris 1. Ses recherches portent sur le marketing digital, le marketing de l’innovation, le développement durable. Elle est auteure de plusieurs articles et chapitres / ouvrages collectifs. Elle a organisé de nombreuses conférences internationales et a participé notamment aux Winter School en partenariat avec l’Université de Sao Paulo Escola Politecnica sur ces thématiques. Elle est Professeure Invitée dans plusieurs universités (Université d’El Manar, Galatasary, Bournemouth University).

Droit – Science Politique

1. Marie-Xavière CATTO, Mcf Droit, UFR EDS

Après avoir été doctorante allocataire puis ater à l’Université de Nanterre, au sein du Centre de recherches et d’études sur les droits fondamentaux, je suis maîtresse de conférences en droit public à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne depuis 2015 et membre de l’Institut des sciences juridiques et philosophiques de la Sorbonne. J’ai a publié ma thèse intitulée Le principe d’indisponibilité du corps humain. Limite de l’usage économique du corps chez LGDJ en 2018. Je poursuis mes travaux en droit de la bioéthique, droit de la santé et droits fondamentaux. J’ai récemment codirigé trois ouvrages sur la procréation, les limites du marché et la bicatégorisation sexuée.

2. Guillaume SIMIAND, PRAG, UFR EDS

Ancien élève de l’École normale supérieure de Lyon et de Institut d’études politiques de Paris, Guillaume Simiand est professeur agrégé de Lettres modernes. Sa thèse, publiée en 2017 sous le titre Casanova dans l’Europe des aventuriers, a été distinguée par le prix François-Victor Noury de l’Institut de France. Ses recherches actuelles croisent texte et numérique, tant pour l’analyse et l’édition que pour la création.

Sciences humaines et sociales – Arts

1. Barbara FORMIS, Mcf Esthétique, UFR 04

Maîtresse de Conférences en Esthétique et Philosophie de l’Art à l’Ecole des Arts de l’Université Paris I, Panthéon-Sorbonne. Membre de l’Institut ACTE (EA 7539), Co-directrice de la collection “Ressorts Esthétiques” aux Publications de la Sorbonne et co-directrice du Laboratoire du Geste.

2. Marco DELL’OMODARME, Mcf Arts, UFR 04

Marco Renzo Dell’Omodarme est philosophe. Maître de conférences à l’Ecole des Arts de la Sorbonne à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, en médiation culturelle, philosophie de la culture et cultural studies. Il est membre de l’Institut ACTE (EA 7539).

Ses recherches en philosophie de la culture et en cultural studies, croisent philosophie de la connaissance et des cultures populaires, théories féministes et décoloniales. Elles portent sur les formes marginales d’expérience du monde, ses expressions et sur les reconfigurations ontologiques du présent.

Il coordonne le Master 1 Direction de projets et établissement culturels et le Master 2 indifférencié Gestion des Arts et de la Culture (GAC) au sein de l’Ecole des Arts de la Sorbonne (UFR 04), ce qui le conduit à côtoyer de près la réalité professionnelle des acteurs culturels.

3. Marina MAESTRUTTI, Mcf Sociologie, UFR 10

Marina Maestrutti est Maîtresse de Conférences en Sociologie à Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne depuis 2009 au Département de Sociologie (UFR 10) et membre du CETCOPRA (Centre d’Etude des Techniques, de COnaissances et des PRAtiques). Elle est co-responsable du réseau thématique « Corps, techniques et société » de l’Association Française de Sociologie. Entre 2016 et 2018 elle a été vice-presidente de la Société Italienne des Etudes sur les Sciences et les Technologies (STS Italia). Sa recherche porte sur le rôle des imaginaires dans la représentation techno-scientifique du corps et aux questions liées à la santé et à l’innovation technologique (diagnostic par imagérie, robotique, prothèse).

4. Alberto NAIBO, Mcf Philo, UFR 10

Alberto Naibo est maître de conférences en Logique à l’UFR de Philosophie de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre de l’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques (IHPST, UMR 8590). Ses recherches et ses publications portent sur l’étude de la notion de démonstration au sein des sciences formelles (logique, mathématiques, informatique théorique) ; il s’intéresse en particulier aux relations que cette notion entretient avec celle d’algorithme. Il est d’ailleurs le porteur d’un projet de recherche financé par l’ANR consacré aux algorithmes (GoA – The geometry of algorithms), qui débutera en mars 2021. Il siège depuis 2015 dans la section 72 du CNU (Épistémologie, histoire des sciences et des techniques).




Collège D 

1. Virginie KUOCH, Doctorante contractuelle

Virginie Kuoch est doctorante contractuelle en droit constitutionnel comparé.Après une double licence en droit et géographie, un master 1 en droit international des affaires et un master 2 en droit comparé au sein de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle a décidé de poursuivre son parcours académique dans la même maison en entreprenant la rédaction d’une thèse en droit constitutionnel comparé. Ses travaux de recherches s’intéressent à la place du droit comparé dans la jurisprudence des cours suprêmes des Etats d’Asie de l’Est et aux questions relatives à la globalisation du droit. 
En parallèle de ses travaux de recherche, Virginie est chargée d’enseignement en droit public et rédactrice en chef de la Revue juridique des étudiants de la Sorbonne.

2. Baptiste CORNARDEAU, ATER

Baptiste Cornardeau est doctorant en philosophie et attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il est rattaché au Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (PhiCo), équipe de l’Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (ISJPS, UMR 8103, Paris 1-CNRS), dont il est membre du Conseil de laboratoire en tant que représentant des doctorant·e·s. Il est également agrégé de philosophie et ancien élève de l’École normale supérieure.